Nous joindre
Find best premium and at Design4Magento.com

Autres rubriques — Méditations


  • Le moment est venu de prendre possession de son être.
  • Il n’y a pas de chemin. C’est en cheminant qu’on fait le chemin.
  • Celle ou celui qui part en quête de ce qu’il veut risque de découvrir en chemin ce dont il a besoin.
  • Marcher pour trouver le dessin des paysages.
  • La marche, c’est de marcher au-devant de soi-même.
  • «Ces 2 325 kilomètres parcourus en quatre mois lui font surtout découvrir le bonheur absolu de la marche. D’abord, le dépouillement, loi fondamentale du voyageur, pour n’avoir à porter que le strict nécessaire. Puis cette lente transformation du corps, façonné pas à pas, qui installe l’harmonie et provoque cette alchimie mystérieuse qui met le corps en lévitation et libère l’esprit... La marche solitaire amène aux choses essentielles par la pensée.»
    • Bernard Ollivier, Pas à pas sur les Routes de la soie, journal LE MONDE, 20 décembre 2001.
  • Marcher, c’est se remettre à hauteur d’homme; ralentir le pas et lever les yeux, c’est contempler, se remettre à rêver et à penser pour soi.
  • La marche, c’est un développement continu, une sorte d’autoéducation permanente, par la progression dans le paysage. La marche, c’est un sentiment proche de la liberté intense, d’infini de soi.
  • La marche est peut-être bien synonyme du trouver individuel.
  • La marche permet de sentir couler la vie dans les veines.
  • Une vraie marche, c’est quand le « où » boussole devient nulle part.
  • Voyager léger, c’est surtout se désencombrer en dedans : se rendre disponible à ce qui se présente à nous, spontanément, au fil de la journée.